“Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Six. Sept. Huit. Neuf...”
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche du Pataugeur !

Aller en bas 
AuteurMessage
Ysahie Euménide
.:: Futur Pataugeur Junior d'Eyyckau ¶
avatar

Nombre de messages : 14
Où te caches-tu? : Sur le pas de la porte du Pataugeur d'Eyyckau.
Que fais-tu? : Je sonne...
Que dis-tu? : Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: A la recherche du Pataugeur !   Dim 18 Nov - 4:17

Ysahie songea qu'il était dans le bus depuis plus de vingt-quatre heures. Il colla le front à la vitre, et sursauta de stupeur. Non seulement ils étaient entourés d'un immense désert blanc, mais en plus, il voyait, au loin, s'agrandir l'immense dôme d'Eyyckau !

Le temps d'observer la neige qu'il voyait pour la première fois, l'aérobus approchait d'Eyyckau. Plus le temps passait, et plus son estomac se serrait. Qu'allait-il trouver dans cette immense ville inconnue ?

Ce fut aux alentours de 13h30 que l'aérobus entra dans Eyyckau. Ysahie pensait vraiment qu'il ne verrait plus jamais rien de plus impressionnant que les magnifiques régions qu'il avait traversées depuis la veille, et pourtant, il s'était trompé. Eyyckau était certainement le plus bel endroit au monde. Quelques minutes après son entrée dans la ville, l'aérobus s'arrêta enfin.

Eyyckau, terminus de la ligne, tout le monde descend ! cria le chauffeur avant de s'étirer les jambes. Les voyageurs, heureux d'en avoir enfin terminé avec le long trajet, se précipitèrent au dehors, d'une démarche un peu bancale à cause de leurs jambes engourdies. Ysahie sortit en dernier, son sac sur l'épaule droite, sa guidjo sur l'épaule gauche. La bouche entrouverte, il fit quelques pas dans la rue. Les immeubles, le trafic, même les habits des habitants étaient nouveaux pour lui. Il marcha au hasard pendant près d'une demi-heure, s'exclamant de joie devant un petit parc, se tenant à un mur de peur de s'évanouir de bonheur après avoir testé le fonctionnement d'un passage pour piétons.

Puis il se souvint des recommandations de sa mère. Il interpella plusieurs passants, leur demandant où trouver le Pataugeur d'Eyyckau. Les cinq premiers ne purent pas le renseigner, mais le sixième lui écrivit une adresse au dos de la lettre de sa mère, et lui indiqua la direction générale. Entre ce moment et le moment où il entra enfin dans le petit quartier résidentiel d'allure modeste, il avait dû demander son chemin à une bonne quinzaine de passants, et il avait tellement marché que ses pieds lui faisaient souffrir le martyre. Il approcha de la maisonnette dont on lui avait parlé. Il vérifia l'adresse trois fois, puis se décida à appuyer sur la sonnette à côté de la porte. Son coeur battait la chamade. Pourtant, il savait bien que son père ne serait pas là, mais prendre contact avec le Pataugeur d'Eyyckau, c'était faire un grand pas en avant dans sa mission...

La porte s'ouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zann.sup.fr
Norah Crapaudine
.:: Administratrice :: Pataugeuse junior en Chef d'Eyyckau ¶
avatar

Nombre de messages : 40
Où te caches-tu? : A Eyyckau, pourquoiiiii ?
Que fais-tu? : J'y patauge comme un grand Pataugeur, d'abord !
Que dis-tu? : C'est vraiiiiiiiii ?!
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: A la recherche du Pataugeur !   Mer 28 Nov - 13:34

Ce matin, Norah s'était levée, comme d'habitude, avec l'aide d'un petit réveil en piteuse état. Elle avait essayé de le démonter, ce qu'elle avait fort bien réussi, mais la phase de le remonter avait été plus dur, le réveil gardant des séquelles du démontage avec quelque fils et engrenages dépassant toujours. Mais il marchait, c'était déjà ça. Il fallait juste éviter de le déplacer...

La gamine avait traversé sa chambrette à 4 pattes, puisque situé sous les toit, ce n'était pas haut de plafond, avait descendu l'échelle qui lui servait de lien entre sa chambre et le couloir et avait rejoints la chambre de son frère d'un pas rapide et vif (la gamine était assez rapide à se révéiller). Vide. Norah soupira. C'est vrai : ils avaient fêté son rétablissement hier... Mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il reparte si vite en fait.

C'était finit les journées où elle allait à l'hôpital, où elle raconterait des comptines à son grand frère et où les infirmières lui diraient gentiment de dégager d'ici, comme quoi les visites étaient finies... Finit aussi les moment où elle se cacherait dans l'hôpital pour passer une nuit avec son grand frère. Elle se traîna jusqu'à la cuisine/salle-à-manger où elle trouva un petit mots. Vu l'écriture de cochon, c'était Sorel.

" Salut p'tite soeur !

Me re-voilà parti vers de nouvelles aventures ! J'ai pas voulu te déranger ce matin, tu dormais si bien... T'as de la bouffe pour quelques jours, prends soin de toi !"


Court, comme d'habitude. Mais... Parti à l'aventure ? Norah s'imagina déjà son grand frère dans la jungle à affronter des... Comment ça s'appelait déjà ces choses là ? Des Serpantine ? Heu, non... c'était autre chose ça. Bref, des sortes d'animaux dangereux au possible que son super grand frère, assurément, vaincrait sans aucune difficulté. Et alors, d'ailleurs, il rencontrerais une jolie demoiselle en détresse, avec laquelle il s'entendrait fort bien, et alors, au coin du feu, ensemble, complice de cette obscurité, il se raconteraient des histoires qui font peur...

Oui, c'est ce qu'il se passerait. Ou alors, ce serait des histoires drôles. Pas plus que ça ? Non, pas plus, c'est Norah qui imagine après tout... Et innocente Norah ne pense pas à plus que ça.

Encouragée par toute ces belles histoires, Norah se préparait dans sa chambrette : Elle s'habilla d'une des ces robes trop longues, de ces pull légers à rayures, et coiffa avec soin ces cheveux blond en deux belles couettes basses. Pendant quelques secondes, elle se regarda dans le miroir. Quelque chose n'allait pas. Ah oui ! Le sourire.

Elle se fit un gros sourire, toute dents dehors, et tandis que ces joue reprenaient leurs habituelles teintes rosées, elle garda simplement son petit sourire habituelle. Et c'était reparti pour une journée riche en livraison, riche en services en tout genre et riche en...

Ding, Doooong !

En sonnette ? Ah non, c'était pas prévu ça. Norah marcha à quatre pattes pour rejoindre son échelle, l'avait descendu un peu précipitamment (entendez par là : elle avait loupé les 3 derniers barreaux) avait traversé en courant le couloir/entré qui faisait le lien entre toute les salles de la maisonnette en boitant à moitié et en se frottant les fesses due à la mauvaise chute de l'échelle et avait mal calculé sa distance de freinage qui lui serait nécessaire pour pouvoir s'arrêter à temps pour ne pas se prendre la porte. Bon, ce n'était pas pire que ça ; elle avait bien réussi à s'amortir avec ces bras.

Montant sur la pointe de ces pieds, elle tenta de regarder par la petite fenêtre qui surplombait la porte, mais... La porte fenêtre était trop haute pour elle et la personne derrière n'était pas assez grande pour qu'on puisse la voir derrière la fenêtre... Bon, Et bien, ce serait une surprise alors ! ( Norah n'avait toujours pas compris pourquoi Sorel lui avait demandé de regarder par la fenêtre... Elle en avait conclut que si on regardait, il n'y avait pas de surprise, c'était tout...) Ou alors c'était une farce ! Oui, des fois, des gens se mettaient accroupis pour pouvoir faire des farces. Et Norah aimait bien les farces...

Elle remit un peu sa mèche en place... Disons plutôt qu'elle l'ébouriffa encore un peu, et toute contente à l'idée que cela puisse être une farce, elle ouvrit la porte, toute sourire en lançant un grand :

" Ouuuuuiiiiiiiiiiiiiii ?"

Soudain !

Elle vit que c'était un petit garçon. Dans sa grande présence d'esprit, elle put hâtivement en conclure une chose capitale :

C'était pas une farce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysahie Euménide
.:: Futur Pataugeur Junior d'Eyyckau ¶
avatar

Nombre de messages : 14
Où te caches-tu? : Sur le pas de la porte du Pataugeur d'Eyyckau.
Que fais-tu? : Je sonne...
Que dis-tu? : Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: A la recherche du Pataugeur !   Sam 22 Déc - 0:26

A peine quelques secondes après avoir appuyé sur la sonnette, Ysahie entendit un bruit de pas précipités, suivis d'un gros "BOUM" contre la porte.
*Qu'est-ce que c'est que ça ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Il y a une urgence ? Je dérange ? Je me suis trompé de maison ?*
Ysahie commençait à être dans ses petits souliers, quand la porte s'ouvrit d'un coup, si vite, qu'elle créa un appel d'air qui ébouriffa ses cheveux. [oui, je sais que c'est pas possible, mais ça me fait marrer ! ] Il vit apparaître une petite fille si frêle qu'il s'étonna qu'elle ait réussi à ouvrir la porte. Il fut avant tout surpris de son sourire : un sourire si éclatant qu'on en avait presque mal aux yeux.
"
B... B... Bonjour..." bredouilla-t-il, impressionné.
*C'est pas le moment de perdre tes moyens, secoue-toi !!*
Il se râcla la gorge, pour reprendre un peu d'assurance.
"Bonjour !" reprit-il de la voix charmeuse qu'il réservait aux filles. "Pardon de vous déranger, Mademoiselle, mais je cherche le Pataugeur, pourrier-vous me dire où je peux le trouver, s'il vous plait ?"
Il lâcha le sourire le plus séducteur qu'il avait en réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zann.sup.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du Pataugeur !   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du Pataugeur !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche impuls speed
» Petite recherche
» recherche d étangs du coté du loiret.
» Urgent ; recherche playmobil thème chantier
» recherche etang sur le 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Le chat et la souris ¶ :: ++ Jouons! ++ :: Eyyckau. :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: